Atelier N° 3 : Campagnes politiques et élections

06/01/2021

Dans le cadre de leur partenariat, le Conseil de l’Europe, l’Action Globale sur la Cybercriminalité Elargie et le Réseau Africain des Autorités de Protection des Données personnelles organiseront conjointement, le 07 janvier 2021, l’atelier N°3 de la série d’ateliers thématiques sur la protection des données sous le thème « Campagnes politiques et élections ». Cet atelier a pour but d’explorer et de discuter des questions, défis et considérations clés en matière d'utilisation des données à caractère personnel dans les campagnes politiques, y compris la surveillance des électeurs, en s'appuyant sur des expériences en Afrique et au-delà.  

L’importance de la protection des données personnelles dans ce sens réside dans l’influence des personnes physiques à des fins politiques. En effet, le nombre de personnes ayant recours au web et aux services numériques est recrudescent. Ceci pose la problématique de protection des données à caractère personnel dans la mesure où la variété, le volume et le caractère sensible des données générées et saisies sur les personnes peuvent être utilisés pour les influencer politiquement lors des campagnes d’élections. 

Cet atelier comprendra les interventions de Smith ODURO-MARFO, Doctorant à l'Université de Victoria et co-auteur d'un rapport commandé par l'autorité britannique de protection des données, « Privacy, Voter Surveillance and Democratic Engagement : Challenges for Data Protection Authorities ». En s'appuyant sur les expériences de recherche du rapport, M. ODURO-MARFO engagera une discussion sur les principales considérations et conclusions pour les autorités de protection des données.  

Ensuite Sigi MWANZIA, juriste spécialisée dans les droits de l'Homme et consultante en politique numérique auprès de ARTICLE 19  Afrique de l'Est, une organisation internationale indépendante de droits humains. Elle est activement engagée dans la recherche et la défense de l'utilisation des données et des technologies dans les campagnes politiques en Afrique, ainsi que dans l'impact de la pandémie COVID 19 sur cette question. Mme. MWANZIA traitera la question des données personnelles et la technologie dans les campagnes politiques.

Arthur GWAGWA, juriste spécialisé dans les droits de l'Homme et Professeur adjoint à l'Université de droit de Strathmore, Centre de la propriété intellectuelle et du droit des technologies de l’Information, au Kenya, et chercheur et expert en intelligence artificielle à l'Université Collège de Londres, s’exprimera à son rôle sur l'utilisation des données dans le processus électoral au Zimbabwe, y compris l'utilisation de la biométrie, l'obscurcissement des données et le cryptage.

Les données relatives aux consommateurs et aux électeurs sont de plus en plus utilisées pour la prise de décision "guidée par les données" afin de cibler stratégiquement les personnes dans le cadre d'une campagne politique. Cet atelier est l’occasion de débattre de plusieurs thèmes liés à cette problématique et de confirmer l’engagement du RAPDP envers la protection des données à caractère personnel, particulièrement sur le continent africain. 

Ci-dessous le programme de l’atelier :

 

GMT +1

7 Janvier 2021

15:00

Session d’ouverture – Mots d’accueil et objectifs de l’atelier

Marguerite Ouedraogo Bonane, Présidente du Réseau africain des autorités de protection des données et Présidente de la CIL, Burkina Faso

Sophie Kwasny, Chef de l'Unité de protection des données, Conseil de l'Europe

15:05

Présentation du contexte

Patrick Walshe (Privacy Matters) et Sylvia Appiah (Information Governance Solutions), experts du Conseil de l’Europe

15:10

Vie privée, surveillance des électeurs et engagement démocratique

Smith Oduro-Marfo, doctorant à l'université de Victoria, Faculté des sciences sociales, sciences politiques

15:25

Les données personnelles et la technologie dans les campagnes politiques

Sigi Mwanzia, juriste spécialiste des droits de l'homme et consultante en politique numérique auprès de ARTICLE 19 Afrique de l’Est

15:40

Implications de l'AI et des technologies d'optimisation des données dans les espaces électoraux en matière de protection de la vie privée

Arthur Gwagwa, juriste spécialiste des droits de l'Homme et de l'IA, membre du groupe consultatif Global Pulse des Nations unies sur l'IA et les méga données

15:55

Commentaires et discussions ouvertes entre les participants

Animé par les experts du Conseil de l'Europe, Patrick Walshe et Sylvia Appiah

17:30

Fin de l’atelier

 

 

Pour plus d’informations sur l’atelier : https://www.coe.int/fr/web/data-protection/workshop-3-political-campaigning-and-elections